Jacob HACKSPILL dit Jokel °1723 x Catherine JEUNEHOMME ou JUNGMANN

Publié le par Solnade

Jacob ou Jokel a déjà été evoqué tout au début de la création de ce blog. Son petit-fils Jean-Pierre HACKSPILL disait de lui dans l'article "Les pierres qui parlent" paru dans le Lorrain le 10 septembre 1934 :

"Mon aïeul, qui s'appelait Jacques - Jokel, comme nous disions -devint le charpentier-menuisier-sculpteur du couvent, car les Hackspill ont toujours travaillé le bois, souvent avec art et talent. Mon aïeul eut sept fils et quatre filles après avoir épousé une fille du pays. A Hestroff, on appelait le quartier de ces Hackpill : « in Ungarn », « en Hongrie ». Moi encore, je travaille le bois."


Jean-Pierre du haut de ses 81 ans jouissait d'une excellente mémoire. Mais quand il parlait de son aïeul Jacob, il se trompait. Il fit confusion entre le fils Jokel et son père Joseph.

Jacob ne fut pas moins prolifique que son père. Il eut tout de même 9 enfants dont 6 garçons et 3 filles...


Tel que vous le constaterez en lisant ces lignes, Jacob est né à Hestroff le 10 mars 1723 et épousa Catherine JEUNEHOMME ou JUNGMANN, selon les plumes, native de Guirlange
(où s'était installé Martin Hackspill, l'arrière-grand-oncle, aïeul de nos cousins bretons) à Hestroff le 07 février 1750 .

Jacob était maître-charpentier comme son père Joseph. Il transmit d'ailleurs son métier à tous ses fils.

Avec Jacob, Jacques ou Jokel, il est intéressant de suivre les variations graphiques du patronyme :

Il signe en 1751 lors de la naissance de son fils Jean "Jacob HACSPILL", tout comme en 1758 et en 1768.

En 1738, son nom est écrit HAAGSPIEL par Damien HENWEILLER, à cette période curé de la paroisse de Hestroff :
fils de Maître Joseph Haagspiel charpentier de ce lieu....

Encore jeune homme en 1741, Jacob signa "Jacob HAG SPIL" tandis que dans le même acte un vicaire de passage le cite encore HAAGSPIEL comme il le fut déjà trois ans auparavant par l'ancien curé.

En 1750, lors de son mariage avec Catherine, il signe "Jacob HAG SPILL" tandis que père et frère, témoins lors de son mariage, signèrent respectivement "Joseph HAG SPILL" et "Johann HAG SPILL". Père et fils semblent s'être mis d'accord...

Le curé suivant, MÜLLER, écrivit  tantôt HACSPIL et/ou HAKSPIL. Notre "g" disparaît et laisse place au "c" ou au "k".

En 1751, Padre Petrus HUGHS le cite HACKSPIL (c + k) tandis que la signature de Jacques avait fini par adopter la graphie "Müller" : HACSPIL.

Enfin en 1762, il signa Jacob HAGSPILL, reprenant son "g" originel et ses 2 "l".

Faudra attendre encore quelques années pour stabiliser notre patronyme.

Descendance de HACKSPILL Jacob dit Jokel

HACKSPILL Jacob dit Jokel
, N° 68 N : 10/03/1723 Hestroff (57)   Maître charpentier
x JEUNEHOMME ; JUNGMANN Catherine, N° 69 N : ca ../../1731 Guirlange (57) M : 07/02/1750 Hestroff (57) D : 08/02/1769 Hestroff (57) Nourrice 1763
| ...HACKSPILL Jean N : 28/03/1751 Hestroff (57)  D : 01/05/1841 Hestroff (57) Propriétaire; Maître Charpentier, officier public Hestroff 1798
| ...HACKSPILL Catherine N : 30/09/1752 Hestroff (57)  D : 04/11/1805 Ittersdorf (Saarlouis)
| ...HACKSPILL Nicolas N : 27/10/1754 Hestroff (57)  D : 08/02/1832 Boulay (57) Charpentier; maître charpentier Boulay 1790
| ...HACKSPILL Joseph, N° 34 N : 18/10/1756 Hestroff (57)  D : 24/10/1829 Hestroff (57) Cultivateur; maître tailleur d'habits
| ...HACKSPILL Fils N : 03/09/1758 Hestroff (57) D : 03/09/1758 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Anne N : 20/11/1759 Hestroff (57) D : 24/10/1815 
| ...HACKSPILL Jacques Jean Jacob N : 10/09/1762 Hestroff (57) D : 16/03/1814 Hestroff (57) Propriétaire an5
| ...HACKSPILL Simon N : 20/06/1765 Hestroff (57) D : 17/04/1766 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Barbe N : 14/01/1768 Hestroff (57) D : 05/02/1827 Hestroff (57)

Publié dans Branche Joseph

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article