Jean-Pierre Hackspill °1853 †1940, ébéniste

Publié le par Solnade

Jean-Pierre Hackspill, fils de Louis et Catherine DICOP, de la branche Joseph, est né à Hestroff le 6 octobre 1853. Décédé au début de la 2e guerre mondiale à Luttange en 1940, est le dernier H de sa lignée à avoir perpétué le travail du bois.

Ci-dessous dans son atelier, il pose pour la postérité avec sa famille, ses amis et ses apprentis.


Jean-Pierre est surtout reconnaissable à sa pipe qu'il ne quitta jamais (la seule chose qu'il emporta avec lui lors de son exil en 1939). De gauche à droite : Maya, sa fille aînée, son épouse Catherine Weber, sage-femme, tenant dans ses bras le petit dernier prénommé Camille et à leur côté Louis. Au premier plan, Barbara sa seconde fille.

Parmi ses amis on peut reconnaître Jean Nadé son grand ami, Lucien Hackspill son cousin et Jean-Pierre Nadé, époux de sa soeur aînée Suzanne.

Vu l'âge de ses enfants, on peut déduire que cette prise de vue a été réalisée aux environs de 1896-1897.




Jean-Pierre et Catherine, juin 1906,  marient leur fille aîné dite Maya à Ernest François de Luttange, lui-même petit-fils Hackspill...



Jean-Pierre et Catherine, couple vieillissant, posent ensemble devant leur dernière demeure à Hestroff avec leurs fils Camille et Louis (avec le boeuf) probablement vers les années 1925.





Publié dans people

Commenter cet article