Nicolas Hackspill, vigneron, échevin de justice à Hestroff en 1720

Publié le par Solnade

Nous évoquerons bientôt l'extrême longévité des Hackspill. Mais auparavant, nous aimerions vous parler de Nicolas. Né vers 1671,  décédé à Hestroff le 17 janvier 1755. Nicolas n'a pas eu l'honneur de pérenniser son patronyme. Ses descendants sur Hestroff sont cependant nombreux.

HACKSPILL ; HAAGSPIEL ; HACSPIL Nicolas, N° 338 N : ca ../../1671   D : 17/01/1755 Hestroff (57) Vigneron (Winzer) 1746-51, Echevin de Justice Hestroff, 1720, Manoeuvre
x DALSTEIN Marguerite, N° 339 M : < ../../1704  D : 12/10/1704 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL ; HACSPIEL Anne Catherine Katrina, N° 169 N : 12/10/1704 Hestroff (57)  D : 13/09/1744 Hestroff (57)
x BRUN ; BRAUN Catherine N : ca ../../1683  M : < ../../1709  D : 17/03/1742 Hestroff (57)
xSIMAR ; SIMARD ; SIMARE ; ZIMAR ; ZIMMER Marie Catherine N : 29/09/1720 Piblange (57) M : 22/06/1743 Drogny (57) D : 01/01/1789 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Barbe N : 29/06/1743 Hestroff (57)  
| ...x WAGNER ; WAGENER Dominique N : ca ../../1743  M : 25/01/1774 Hestroff (57)  Laboureur Boulay 1774
| ...HACKSPILL ; HACSPIL Catherine N : 11/11/1744 Hestroff (57)  D : 18/10/1789 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Marie N : 25/10/1746 Hestroff (57) D : 05/05/1755 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Elisabeth N : 03/12/1748 Hestroff (57)  D : ../04/1771 Piblange (57)
| ...HACKSPILL Nicolas N : 05/02/1751 Hestroff (57) D : 04/02/1755 Hestroff (57)
| ...HACKSPILL Barbe N : 29/03/1753 Hestroff (57) 

Nicolas resta orphelin de père en janvier 1681. Il avait plus ou moins 10 ans. Son père Benedikt attesté maçon, tyrolien marié en ce lieu, décéda à l'âge de 29 ans probablement suite à un accident. Sa mère Anne-Catherine Cordonnier, fille de Marens Cordonnier (alias Marcus Schumacher), autochtone rare survivant de la Guerre de Trente Ans, épousa en secondes noces, en novembre 1684, un certain Louis d'Alsten ou Dalstein, riche propriétaire foncier originaire de Piblange, village voisin, dont elle aura 2 filles et 2 garçons.

Le 24 juillet 1690 (
3E2061), il y eut rixe entre femmes. Nicole, épouse de Rodolphe Hackspill, tuteur de l'orphelin Nicolas, est condamnée à verser 3 louis d'or à Anne Elisabeth Dalstein, épouse d'Antoine Rouge,  pour frais de chirurgien. Un contentieux semble être né entre les familles Hackspill et la belle-famille de Nicolas.

Anne-Catherine Cordonnier vient à décéder. Le 12 mai 1693 (3E2062) comparaissent Jean et André Hackspiel, frères émancipés nés de la contrée de Tyrol, ils déclarent qu'il y a 10 ans (ou 11) Benedikt Hackspiel, leur frère, vivant demeurant à Hestroff serait décédé ... il a laissé un garçon d'environ 13 à 14 ans, sa veuve Anne Cordonnier s'est remariée avec Louis Dalstein. Ils déclarent que ledit Dalstein détient les biens laissés par le père... eux-mêmes étant trop éloignés ayant appris que Rodolphe Hackspiel et Meulen Obry de ce lieu, leurs cousins, veulent bien prendre soin des affaires dudit mineur, ils donnent autorisation de poursuivre en justice et faire établir un tuteur au mineur, de faire rendre compte à Louis Dalstein de la gérance des biens de la succession...

Le 8 juillet 1698, Louis Dalstein, maire foncier de Hestroff, demande qu'il lui soit alloué tant à lui qu'à Anne Cordonnier sa femme en première noce, pour l'acquêt  fait à son profit et à celui de ladite Anne Catherine sa femme par Suzanne Clopf et la Dame religieuse du Saint Esprit du couvent de Thionville, porté au traité du 12 avril 1619 (ou 1629 ?), terres, vignes, etc...Il demande les biens de sa défunte femme, succession de Marc Cordonnier...

Nicolas a 27 ans.

A l'âge de peut-être 32 ans, il épouse la jeune soeur de son beau-père, Marguerite Dalstein. Marguerite meurt en couches le 12 décembre 1704 après avoir donné naissance à une fille prénommée Anne-Catherine.

Nicolas resté veuf épouse en secondes noces Catherine Brun ou Braun en 1709, union sans enfant qui prit fin en 1742 avec le décès de cette dernière.

Nicolas, resté veuf une 2e fois, contracte l'année suivante une 3e union à l'âge respectable de 72 ans avec une petite jeunesse de 23 ans.  Vous avez bien lu... il n'y pas de faute de frappe...

Marie-Catherine Simar ou Zimmer est née en 1720 à Piblange, paroisse de Drogny (les H, semble-t-il, aimaient trouver chaussure à leur pied dans cette localité qui se trouve à mi-chemin entre l'abbaye de Villers-Bettnach et Hestroff et la communauté tyrolienne était assez importante itou). Il y eut dispense d'affinité accordée par le pape du 1er au 2e degré. Marie-Catherine était probablement nièce de par sa mère de Catherine Brun mais aucun document pour l'affirmer.

Toujours est-il que notre vieux /jeune couple eut 6 enfants entre 1743 et 1753, soit un enfant tous les 2 ans. Ce rythme soutenu fut interrompu par le décès de Nicolas qui intervint en janvier 1755, Barbe la petite dernière ayant à peine 21 mois. Nicolas s'en est allé à l'âge respectable de 84 ans...

Nicolas, qui ne devait pas être désargenté, fut inhumé dans l'allée de l'église de Hestroff.

Le 13 février 1755 eut lieu un bel inventaire (B6740)
en présence de Samson Dicop, Noêl Dalstein, oncle de tous les enfants, Pierre et Noël Kieffer, cousins de tous les enfants, Jean Nadé cousin à cause de sa femme, Nicolas Guire, neveu des mineurs et Jean Betz cousin utérien des derniers.

Les descendants de Nicolas Hackspill sont sur Hestroff les familles contemporaines :

Bausch, Botter, Casara, Hackspill, Kien-Fantin, Lemmery, Magar, Mathis, Nadé, Schiltz,








Publié dans généalogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article